Epée Saint Maurice de Turin 13ème Siècle

Épée Saint-Maurice de Turin avec fourreau en cuir

Saint Maurice est connu comme le chef de la légion thébaine. Les soldats de cette légion mythique de l'armée romaine auraient subi le martyre chrétien à la fin du IVe siècle.
Depuis le IVe siècle déjà, l'Église catholique vénère saint Maurice comme saint patron de l'armée, de l'infanterie, des couteliers et des armuriers, pour n'en nommer que quelques-uns. Depuis le haut Moyen Âge, l'épée impériale et la lance sacrée des costumes royaux impériaux sont attribués à Saint Maurice.

Bien qu'il soit incontestablement établi que l'original de notre réplique date de la période allant de 1200 à 250 environ, il a été conservé à Turin avec une partie des vestiges de Saint-Maurice et a été vénéré comme une relique. La légende raconte que c’est l’épée utilisée pour sa décapitation, ce qui est bien plus qu’une probabilité lointaine - car l’épée a été forgée environ un millénaire après sa mort - et représente plutôt l’imagination de l’historiographie médiévale sous le règne envahissant influence de l'Eglise.

Cette épée est exclusivement fabriquée à la main. La garde et le pommeau caractéristique en forme de noix du Brésil sont forgés en fer. La lame est rivetée à la main sur le pommeau. La poignée est enveloppée d'un large bracelet en cuir. La lame a un plus plein distinctif qui offre à la fois une grande flexibilité et un poids moindre. Les bords de la lame ne sont pas aiguisés. Le magnifique fourreau en bois est gainé de cuir et comporte des anneaux en laiton pour une fixation correcte à la ceinture du sabre.

Détails:
- Matériau de la lame: acier à ressort EN45, traité thermiquement à env. 48 HRC
- Longueur totale: env. 94 cm
- Longueur de la lame: env. 78,5 cm
- Max. largeur de la lame: env. 43 mm
- Point d'équilibre: env. 17 cm de la garde
- Y compris fourreau en bois gainé de cuir
- Type d'épée selon la typologie Oakeshott: XII
- Poids (sans fourreau): env. 1150 g